Cross Millau – St Chély d’Apcher

Cross du vendredi 27 août au décollage de la Puncho d’Agast à Millau.
Vent météo annoncé sud avec une dérive sud ouest en altitude. Le ciel est vite peuplé de cumulus côté est et d’un castelanus en nord-ouest.
Plan de vol, suivre l’autoroute direction Clermont Ferrand.
On décide donc de décoller avec le groupe du stage sur le versant ouest où le vent météo semble mieux rentrer. On enchaîne les uns après les autres les décollages et constitue vite une grappe dans une légère ascendance. Dérivant trop à mon goût, je décide donc de transiter à l’endroit où j’ai fait un plaf la veille mais cela n’a rien donné. Etant très bas, je rejoinds une falaise surplombé par une croix orienté sud et commence à faire « miraculeusement » m’a resource. Une ozone Mantra jaune fluo étant également dans la galère me rejoind. En milieu de vol en direction de Clermont Ferrant, la Mantra plus bas que moi, me retrouve sur un point bas à 490m/sol, où j’enroule du +0,5m/s.
Je transite donc à 2222m vers une rue de nuage où je fais un plafond à 2850m.
Malheureusement, ma route était de plus en plus encombré par des congestus et deux cellule orageuse vers le sud. Je décide donc par sécurité de me poser.

Distance : 82 km
Altitude max : 2850m

Cross Floirac Foussac – Nouailles

Cross du mercredi 25 août au décollage de Floirac.
Vent météo du nord, mais absent. L’attente est longue au décollage, un pilote sous une aile Enzo teste la masse d’air et repli. Les cycles étaient très espacés et courts. Je remarque la manche à air de l’atterrissage à l’horizontale et 4 rapaces et des hirondelles prenant de l’altitude sur la falaise à gauche du décollage, un thermique doit tirer. La brise met du temps à arriver et je décolle donc après le biplace qui fait un tas. Je ressens le thermique aux environs et décide de m’avancer légèrement vers le champ de blé où le contraste au sol est bien marqué et réussi donc à m’extraire.
Le début de vol était difficile, les thermiques n’étaient pas homogènes, beaucoup de cisaillements mais je persiste à enrouler. Je parviens à atteindre la base des nuages qu’en milieu de vol avec un planeur à mes côtés.
J’atterris donc à côté de Castanet, où un éleveur m’a gentillement déposé sur la route principal et où 3 jeunes de médecin du monde m’ont pris en stop pour me déposer à Caussade.

Distance : 86km
Altitude max : 2450m

Petit vol difficile de 40km au départ de Crayssac

Petit vol de 40km à partir du décollage de Crayssac.
Conditions plutôt stable et difficile mais très formateur car enrouler du +0,8m/s en alternant avec du 0m/s, c’était bien long ! Les thermiques n’étaient pas puissant et m’empêchaient d’atteindre la base des nuages (altitude max : 1286m). Il fallait donc prendre tout ce qui passait, ou presque… J’aurai volé plus longuement en prenant la direction du nord dès le décollage, où le ciel était légèrement plus « fumant » et dépourvu de stratocumulus en fin d’après midi.
Arrivé sur Fumel, le ciel s’était couvert de stratocumulus m’empêchant de continuer ma route.