L’émagramme en “simplicité”

avec Un commentaire

[Mise à jour 01/2020]

J’ai régulièrement constaté sur les décollages des pilotes frustrés de ne pas comprendre les émagrammes. Pourtant, il s’agit d’une source indispensable pour la préparation d’un éventuel cross, une compétition etc.
Pour certains, il est difficile d’assimiler la théorie et pour essayer de remédier à ce problème, j’ai créé cette vidéo mise à jour pour vous aider :

 

Mots clefs :

Adiabatique :
Signifie sans échange de chaleur avec le milieu.
On parle d’adiabatique pour une variation de température lorsqu’un volume de masse d’air monte ou descend. Dans une adiabatique, ces variations de température sont causés par un changement de pression de la masse d’air.

Adiabatique humide/adiabatique saturée/pseudo-adiabatique :
Permet de déterminer la hauteur de développement du nuage à partir de son point de condensation jusqu’à croiser la courbe d’état (courbe de température)

Adiabatique sèche :
Représente une particule d’air sec qui se détend et se refroidit d’environ 1°C/100m (0.975°C/100m exactement), conformément à la lois des gaz parfaits

Rapport de mélange saturant :
Courbes permettant de déterminer à partir de la température du point de rosée, l’altitude à laquelle la masse d’air humide condensera. Cette masse d’air monte en suivant l’adiabatique sèche

Isotherme :
un isotherme est une ligne fictive le long de laquelle la température est constante.

Convection :
Élévation d’une masse d’air chauffée par le sol et remplacé par de l’air plus froid descendant.

Gradient adiabatique :
Couche dans laquelle la courbe de température décroît de 0.975°C/100m.

Gradient de température :
Variation de la température entre 2 couches d’air.

Gradient suradiabatique :
Décroissante de la température de plus de 0.975°C/100m en prenant de l’altitude.

Inversion de température :
Gradient de température positif, soit la couche dans laquelle la température croît.

Température de point de rosée :
Température à laquelle une masse d’air chargée en vapeur d’eau doit se condenser. Elle permet de déterminer la base du nuage.

Une réponse

  1. Eric Mazoyer
    | Répondre

    Enfin une explication claire.
    Merci
    Eric

Répondre